Semi-marathon de la vente des vins de Beaune

Publié le par Greg Chamberland

Une idée des costumes
Une idée des costumes

Une idée des costumes

Comme en 2015, c'était la der du challenge des foulées de Beauregard, le rendez-vous était donné pour une partie de l'association depuis le vendredi soir pour passer le week-end complet dans un gîte sur place !

Pour ma part, je suis arrivé avec la famille en fin de matinée car nous avons groupé des visites familiales et amicales le samedi et le dimanche !

On arrive donc au centre de Beaune, direction le magnifique monument des hospices de Beaune, un très bel édifice en plein centre de cette très belle ville.

On se cale dans un resto pour faire le plein de glucides 1h30 avant la course et revêtir mon déguisement, le fameux !

J'ai oublié de préciser que cette expédition sera orienté sur la bonne humeur, comme souvent vous allez me dire, mais là on a voulu que chacun face travailler son imagination pour pimenter l'évènement, ce fût réussi, nous ne sommes pas passé inaperçu, je vous assure !! Il y en avait de tous les genres de Batman, Batwoman, maya l'abeille, la vache, la coccinelle (fabuleuse de Steph), tigre, curé, pirate et tant d'autres...pour ma part j'ai choisi du light mais fun, ça sera donc Tarzan (ou Croods ou Homme des cavernes comme vous voulez, j'ai entendu diverses variantes sur le parcours !!).

 

Une belle rencontre

Une belle rencontre

Après le délire et les photos, place à l'échauffement car ça va partir vite, le 10km part, puis on entre dans le sas pour se rapprocher de la ligne de départ. On se souhaite bonne course avec les copains, Ludo est avec moi je lui propose de me suivre, car je compte me placer sur la ligne ou presque pour prendre de suite un bon départ.

Au passage, j'ai le plaisir de rencontrer une grande championne Olympique, une certaine Marie-José Pérec présente en tant que marraine de l'épreuve. Je me place aux avants postes, Ludo est juste derrière, on se serre la main, on se souhaite bonne course, je lui ai proposé de faire son lièvre au maximum si il voulait.

Après le mot de l'organisation, on chantonne le traditionnel chant Bourguignon, puis c'est le départ !! L'ambiance est plus festive que l'année dernière au lendemain des attentats du Bataclan, c'est ainsi pour cela qu'en guise de dédicace et de pensée patriotique, je me suis mis le maquillage du drapeau de la France sur les 2 mollets !!

Comme prévu ça part vite, j'ai quelques coureurs devant moi, je me fraye vite un passage pour prendre mon allure, ça sera chose faite, je passe le premier km en 3'36", j'aperçois la famille et mes parents qui sont venus avec des cousins pour m'encourager, c'est top, un petit signe de la main, ils ont eu le temps de me voir passer, maintenant je rentre dans ma course et rdv à l'arrivée le plus vite possible. Ce semi n'est pas un semi comme les autres, il est chouette, au milieu des vignes des prestigieux vins de Bourgogne, Pommard, Volnay ou encore Meursault  avec pas mal de relances et qui cumul 290m de D+ sur les 21km.

Mon objectif premier était de faire mieux que 2015 (1h31'47"), avant dans l'idée d'aller chercher juste en dessous de l'heure et demie !!

Je me cale donc sur un bon rythme avec des coureurs autour de moi, on est à moins de 4' au kilo, sur la route, parfois mi route mi chemin, sur du faux plat tantôt montant, tantôt descendant, les sensations sont très bonnes, mon déguisement fait déjà de l'effet, il y a du monde de partout au bord de la route, les encouragements sont nombreux, c'est vraiment un chouette évènement !

 

 

 

Semi-marathon de la vente des vins de Beaune
Semi-marathon de la vente des vins de Beaune

Je fais le point au 5ème km, que je passe en 19'40", je suis bien, j'essaye de me caler dans l'allure de certains coureurs et en dépasser quand je peux, mais ça va vite quand même, donc il ne faut pas s'emballer car à ce rythme il faut savoir gérer mais en même temps il faut tenter, alors c'est ce que je fais.

Pendant ces premiers km nous aurons principalement alterné faux plats montants et descendants entre les vignes!

Aux environs du 6ème km, place à une légère descente sur un bon km, l'occasion d'allonger un peu encore la foulée, les moindre secondes compte. Il s'en suit du plat et à l'approche du 9ème km passage par le château de Meursault, belle ambiance, ravito que je laisse mais que je salue et remercie, pour sortir du domaine et passer le 10ème km en 39'05" (mon record) avec 1/3 du D+ de fait ! On est en légère montée, je fais fureur avec le costume, on m'annonce le premier déguisement du semi-marathon, il est vrai qu'autour de moi ils ont tous des tenues "officielles", je fais un peu intrus, mais j'ai adoré car un intrus sérieux qui ne se prend pas au sérieux, le public savent tellement bien nous le rendre que j'adore ces moments sportifs mais festifs avec de nombreux sourires sur les lèvres et les enfants conquis par ma tenue de Croods !!! :-)

Nous sommes partis pour plus d'1km 500m de montée entre Meursault et Volnay, le rythme diminue légèrement, mais je pousse sur les jambes pour maintenir une allure convenable, avant de relancer dans la petite descente qui suit pour remonter un ou 2 coureurs.

La suite se passe en montée dans le village de Volnay, ce n'est jamais facile d'enchaîner une descente puis direct derrière une bosse, alors je me force, surtout quand je regarde mon chrono (13ème km en 52') et que je m'aperçois que je suis sur une moyenne depuis le départ inférieure à 4' au kilo (15km/h), ça boost je vous assure. Les coureurs de devants sont pareils, ils accusent le coup mais ça passe, je me souviens de cette partie, il reste encore une bonne difficulté au 15ème.

Après cette bosse de 500m, place à du plat, je relance, avant de me lancer dans la descente qui suit, j'ai du mal à remonter des coureurs, car ils gardent de très bonnes allures, je passe dans des ruelles où l'ambiance est très bonne, on rigole de ma tenue, on me confirme que je suis le 1er déguisement qui passe du semi, ça me fait rire, c'est top !!

Puis place à 1,5km de montée (en 2 parties), 67m de D+ ça calme mais ça ne m'effraie pas, car je suis largement dans mon timing et les bosses, le modeste traileur que je suis, je connais bien, alors j'essaye de maintenir une bonne allure quand même, j'entends des encouragements au loin des spectateurs ("allez Tarzan"), alors je peux vous assurer que ça boost, et à l'approche du sommet de la bosse, il y a une grosse ambiance, c'est motivant pour ne rien lâcher !

Je passe le dessus de la bosse au 16,5ème km en 1h07', il reste 4,5km, avec de la descente sur un peu plus de 2km et du plat sur les 2 derniers km, normalement le chrono devrait être sympa !

Au passage du 18ème on nous annonce avec les 2-3 coureurs que je suis 58-59-60ème, ouhaou je n'en reviens pas, vue le monde du départ, j'ai le smile sur les lèvres et je sais aussi que l'arrivée s'approche et je vais pouvoir retrouver la famille et les copains !

Je reste concentré, pour donner le meilleur de moi même jusqu'au bout, je suis en alternance avec un coureur, je le double, il me redouble, puis j'en ai un autre en ligne de mire du triathlon du Creusot d'après son débardeur, je me le fixe comme objectif avant la ligne. Je grappille du terrain, puis fini par le dépasser à quelques hectomètres de la ligne, plus on avance plus on voit du monde, l'ambiance est excellente, mon déguisement continue à faire son effet. J'ai même droit au salut de Marie-José Pérec qui m'a bien reconnu !!! :-)

Je commence à regarder au loin si je vois la famille, les copains des foulées (qui étaient sur le 10km), mais j'avance et je ne vois toujours rien. Je maintiens une bonne allure (en dessous du 4' au kilo), j'ai des jambes au top, je dépasse le triathlète, puis dernier virage et dernière ligne droite, j'allonge un peu pour conserver ma place mais je ne vois personne, je leur avait dit 1h30' maxi (ma chérie savait qu'en moi j'avais 1h28'), alors je pense qu'ils ne doivent pas être loin mais il se peut qu'ils ne soient pas encore arrivés surtout.

Je continue sur ma lancée, j'aperçois le chrono qui défilent et qui affiche les 1h24' et des brouettes, je n'en reviens pas, je passe la ligne en 1h24 et 35" ravi de cette performance.

Ravi pour plusieurs raisons, la première c'est que je n'ai connu aucun coup dur, 100% plaisir et la deuxième elle valide les semaines de travail passées à l'entraînement, de bonne augure à 2 semaines de l'objectif de l'année.

On se tape dans la main et se félicite avec quelques coureurs avec qui on s'est tiré la bourre, il règne un bon esprit, puis direction la récupération des cadeaux pour les coureurs ainsi que le ravito !

Je retrouve Oliv qui s'apprêtait à venir à ma rencontre, super content de me voir déjà là avec un grand sourire tellement je suis content !

J'ai même droit à un petit interview de la première féminine du 10km qui a créé une rubrique " à quoi on pense quand on court"?! Elle me demande donc à quoi pense Tarzan quand il court...ma réponse fût spontanée, "à Jane" !! Plus sérieusement, j'essaye de faire le vide, ça sert aussi à ça, sinon à ma famille, amis (surtout quand je sais qu'ils me suivent à distance ou sur place) et sans oublier aux personnes qui n'ont pas la chance de pouvoir faire du sport et plus particulièrement exercer notre sport.

Puis je vois mon Ludo qui en fini en un peu plus d'1h31', qui réalise également une belle perf (sa meilleure sur semi et un semi relevé), on se félicite mutuellement, il m'annonce avoir vu ma famille au bord du chemin donc visiblement on s'est loupé à quelques minutes, dommage.

Je les retrouvent ensuite au ravito, ma chérie, mes parents sont heureux, les enfants un peu déçus car ils auraient voulu finir les quelques derniers hectomètres avec leur papou et moi aussi, mais ça ne sera que partie remise. Ce n'est pas toujours évident sur ce genre de manifestation avec le monde et la logistique qu'entraîne 3 enfants dont une poussette !!! Alors on se sert dans les bras et tout va bien !

Un grand merci aux organisateurs de ce bel évènement, au public tout le long du parcours, à ma famille présente et une mention spéciale comme souvent à ma chérie qui me suit quand elle peut, qui accepte et supporte au quotidien ma passion (je fais tout pour que ça passe au niveau organisation familiale mais il faut parfois faire avec), on peut dire elle fait partie des femmes de l'ombre, mais sans sa compréhension je ne pourrais pas faire tout ce que je fais, l'essentiel étant de trouver le bon équilibre et c'est notre cas !!

Les arrivées des copains se suivent, on se félicite puis direction la douche car on doit vite repartir chez des cousins de Beaune qui nous attendent pour le goûter ! On passera un super we en famille et le lendemain chez des amis, pour rentrer le dimanche soir ravi de tous ces chouettes moments passés en famille et entre amis !

Prochain rendez-vous, le dernier de cette belle année, la mythique SaintéLyon Solo avec mon objectif en vue !! Alors place aux derniers entraînements et derniers préparatifs pour j'espère clôturer de la meilleure des manières cette belle année 2016 !

Le salut d'une championne

Le salut d'une championne

Publié dans Courses 2016

Commenter cet article

MURGUES 23/11/2016 08:57

BEAU RECIT MAGNIFIQUE PERF DANS LA BONNE HUMEUR BRAVO A TOI