Trail des Tard-Venus

Publié le par Greg Chamberland

Photo de la team du jour !

Photo de la team du jour !

Dimanche 11 septembre, rendez-vous avec les foulées, sur le Trail des Tard-Venus, une course inscrite au challenge des foulées de Beauregard.

Etant donné que c'est mon objectif de l'année avec la SaintéLyon en moins de 8h, je suis inscrit sur le 20km (20,4km et 440m de D+).

Une course à 2 pas de la maison, sur la commune voisine de Brignais, où est aussi organisé des courses pour enfants. J'inscrirai donc également ma fille Océane sur le 800m, ça sera sa 3ème de l'année et elle est super contente de venir.

On arrive donc sur place une bonne heure avant, le temps de récupérer le dossard, boire un café, finir de se préparer et faire la photo de groupe !

Puis direction la ligne de départ pour l'échauffement, où je retrouve Sébastien Hours, un athlète que l'on ne présente plus (ancien champion de France de semi-marathon en 1h07' ainsi que de nombreuses courses remportées dans la région ces dernières années, il fini récemment premier sur le 40km de Vouglans devant Ivan Bourgeois), bref il envoie du lourd le Seb et je pense qu'aujourd'hui ça sera lui qui montera sur la première marche du podium encore !!!

Il revient tout juste des championnats de France de trail où il fait 11ème.

Je fais une partie de mon échauffement avec lui tout en discutant de nos courses à venir et des courses récemment faites. Je l'invite même sur le trail des reculées 2017 sachant qu'il a goûté au trail de Vouglans et que sa belle famille est du côté de Bellegarde, il ne m'a pas dit non !!! :-)

Puis on se souhaite bonne course et à tout à l'heure sur la ligne !

Je retrouve mes copains des foulées, pour finir l'échauffement pour ensuite se diriger vers la ligne car le monde commence à arriver ! Nous serons un peu plus de 400 sur les 3 formats de course (5km, 12km et 20km). On doit être autour des 160 sur le 20km.

Je souhaite également bonne course aux copains des foulées qui sont juste là vers moi sur la ligne, puis quelques secondes plus tard le départ est lancé !

Je pars assez vite mais prudemment, sur des base de 4min au kilo, mais je ne veux pas me griller trop vite car pour avoir reconnu 2 fois le parcours, je connais les difficultés du parcours et il va falloir bien gérer tout le long !

On est sur route pendant 2 bons km, la tête de course est bien devant, ils s'envolent et pour ma part je reste avec un petit groupe de 5-6 coureurs (je ne sais pas qui est sur le 12 et le 20km, je verrai ça plus loin), puis on bifurque sur un chemin, qui est la montée des S de Brignais, une petite grimpette qui fait monter le cardio, qui me permet de revenir sur 2-3 coureurs que je dépassent dans la montée, puis au-dessus c'est une descente dans un pierrier où il faut faire preuve de vigilance, mais où je ne veux pas perdre de temps non plus!

En bas, on traverse la rivière du garon, direction le plateau pour rejoindre les vergers de Brignais, 2ème bosse qui passe plutôt bien même si elle pique un peu car assez raide et quelques pierres qui forment des marches un peu hautes par endroit. Je maintiens le rythme au maximum, pour relancer sur le dessus.

On approche de la bifuraction 12k/20km, on va y voir plus clair, sur le classement.

Un coureur me dépasse en m'encourageant dans les vergers (avec un maillot championnat de France de semi-marathon), ok je le garde en ligne de mire au maximum, je me dis que je ne dois pas être si mal placé ! Je visais comme objectif de début de course, un top 20 dans l'idéal et entre 1h35' & 1h40' (sachant que j'avais fait 1h43' en reco).

A la bifurcation, le 20km part à droite, le 12km à gauche, le rvitaillement est là, je passe tout droit, puis pars sur la droite sur le 20km, je me retrouve avec un coureur devant moi et le fameux qui m'avait dépassé dans les vergers 100m plus loin !! On est pas nombreux sur ce chemin en légère descente, on est au 5ème km que je passe en un peu plus de 22', je suis content, car bien dans les temps.

Je poursuis ma route serein, j'allonge même la foulée, je suis sur un chemin assez roulant mais où il faut faire attention quand même car il y a quelques pierres et racines par-ci par-là !

Je retrouve un morceau de route en descente toujours, j'ai un coureur qui me rejoint, on court ensemble sur un bon rythme, on passe dans Messimy au 8ème km en 34', je suis toujours bien, on nous annonce 13 & 14ème on va bientôt retrouver les bois, je suis avec un autre coureur, nous voilà à 3 dans le bois à débarouler comme des furieux, c'est top, j'adore ces sensations sur les singles !

Puis on attaque une petite difficulté qui passe plutôt bien, me voilà avec les 2 coureurs devant moi, je reste au contact, je gère l'effort, on est à peine à la moitié, il ne faut pas se griller tout de suite !

Puis on retrouve un morceau de route, ravitaillement du 10ème km, je passe tout droit, ce qui me permet de passer devant les 2 compères, une descente sur bitume, l'occasion d'envoyer un peu, un des 2 me repasse, puis le second (je vois son tee-shirt du Cascol, je pense à Manu des foulées, c'est son ancien club : il me dira après qu'il est V2 et clac le semi en 1h20'). Ce dernier me revient dessus, je mets un coup de boost dans la bosse, mais il s'accroche et revient à ma hauteur, me dépasse, à mon tour d'être à ses trousses. Je sais qu'il s'en suit une descente technique, dans un espèce de lit de rivière bien technique avec de la caillasse et des racines, j'espère lui revenir dessus sur cette partie, mais il descend bien aussi le bougre !!

En bas, on embraye avec un petit raidillon, où je cours, on est bien exposé au soleil, je m'hydrate, j'essaye de revenir sur lui dans la montée mais il monte bien aussi, tandis que l'autre coureur à pris le large. J'arrive au-dessus de la bosse où il faut relancer, c'est dur mais je me force, le coureur du Cascol remet un coup de boost sur le plat, je me retourne et vois Ludo (mon collègue des foulées), pas très loin derrière, je mets donc à mon tour un coup de boost sur le plat.

Je me dis que maintenant il ne faut rien lâcher sur les 7-8 derniers km et qu'au pire on fera arrivée commune.

Je passe l'heure de course légèrement en-dessous des 13km, la moyenne est toujours bonne surtout que les 3/4 du dénivelé sont fait !

On se retrouve sur le chemin blanc de tout à l'heure (autour du 6ème km) que l'on fait cette fois-ci en sens inverse, je me force à maintenir un rythme, c'est un faux plat montant, mais ça passe bien, j'arrive au ravito du 15ème, je prends un verre d'eau au vol, pour m'arroser, puis j'attaque rapidement la partie goudronnée en descente je ne vois plus personne devant, je ne me retourne pas, je sais que Ludo doit être à mes trousses !

Puis on retrouve la rivière du Garon que l'on va longer jusqu'à l'Auberge, j'essaye d'allonger un max la foulée, j'ai encore bien du jus, les km défilent, je regarde la montre, j'estime mon temps d'arrivée à 1h33' ou 1h34' donc content car je serai dans mon timing !! En plus je sais qu'il reste une difficulté, une descente et du plat, puis ça sera l'arrivée où la petite famille doit m'attendre, donc il ne faut rien lâcher !

J'arrive au bout de ce chemin qui borde le Garon, pour retrouver la route, on passe devant l'auberge, on m'encourage en me disant que c'est la dernière et oui, merci, je la connais bien, elle n'est pas facile en fin de course, je quitte le bitume pour retrouver un sous bois le long du Garon de nouveau, j'adore ce passage nature, puis j'attaque la bosse en trottinant, je croise Loïc des foulées en vélo qui m'encourage, qui m'annonce 14ème (merci Loïc), puis je continue ma foulée difficilement, je passe en mode marche très active et en profite pour m'hydrater, puis reprends vite le trot au-dessus, car le Ludo ne doit pas être très loin.

Je retrouve 100m de route, une bénévole m'encourage (merci), puis je bifurque à gauche en descente sur un chemin que je connais bien, j'allonge la foulée, puis en bas avant dernier virage de la descente, je sents mon Ludo derrière, il a graillé dans la dernière bosse et dans la descente le coquin( bravo mon Ludo : il pète le feu en ce moment, il se fait une prépa spécifique marathon de Lyon, pour viser moins de 3h30'....il blague il va claquer un 3h10' notre Ludo je parie !!).

Bref je continue sur ma lancée la descente, puis au carrefour, à moins d'un km de l'arrivée, les bénévoles nous encouragent et je me retourne car je sais qu'il est juste là, dans ma tête c'est clair, je finirai avec Ludo s'il le souhaite.

On fait 100m ensemble à peine, il me propose de finir ensemble, je lui confirmerai que oui avec plaisir, on parcours donc les 800 derniers mètres sur une bonne allure, Loïc immortalise cet instant en vélo, on est sur la route, puis on bifurque sur l'herbe du stade, l'arche d'arrivée est en vue, on dépasse Fabienne des foulées qui était sur le 12km (bravo Fab), puis je prends la main de Ludo pour le finish, ma chérie et mes loulous sont là, on lève les bras, pour passer la ligne ensemble en 1h34' à la 14ème et 15ème place au scratch (4ème et 5ème SEH) sur les 158 finishers, on se fait une bonne accolade, on se tape dans la main, on est ravi tous les 2 d'avoir fait une belle course !

Le speaker nous annonce et souligne cette belle image et cette belle mentalité sportive, c'est ça aussi le sport, c'est un état d'esprit aussi !

Arrivée avec Ludo !!

Arrivée avec Ludo !!

Ensuite place aux retrouvailles avec la famille, le ravito avec les copains, puis place à l'hydratation car on l'a bien mérité cette binouse !!

Les copains arrivent petit à petit, tous plus ou moins content, mais dans tous les cas ils peuvent être satisfait de leur prestation car nos V2, Manu fait mieux que ce qu'il s'était fixé, Christian fait un peu mieux qu'à la reco même s'il a connu un coup de moins bien, Olivier Godefroy fait mieux que l'année dernière, bref, tout le monde peut-être content de lui car ça reste une course assez dure de part ses relances permanentes, ces petits coups de culs bien réparti mais qui te cassent bien les pattes et une température encore relativement estivale !

Tchintchin !!

Tchintchin !!

Je file retrouver la famille aux jeux, puis patienter avant le départ de la course des jeunes à 11h45 !

Océane se lancera sur le 800m, quelques consignes de la part de papou, puis le départ est lancé, ça part vite aussi chez les enfants, on est tout fou, on court vite la voir à un point de passage pour l'encourager, c'est génial cette effervésence des parents !!

Elle m'a l'air bien, on l'encourage à fond puis on file vers l'arrivée !!

Tous les parents se précipitent aussi pour en faire de même, puis on se place, je suis prêt avec mon appareil, ça y est je l'apperçois au loin, elle arrive bien, elle a bien géré sa course, elle me dira même avoir doublé quelques coureurs car elle se sentait bien, puis j'immortalise l'instant avant de filer en footing en l'encourageant jusqu'à la ligne, elle donnera tout dans les derniers mètres !!

Je la retrouve avec un grand sourire, la médaille autour du cou et son petit ravitaillement, elle passera la ligne dans la première moitié, mais qu'importe, l'essentiel étant qu'elle ait adoré le concept et qu'elle s'est faite bien plaisir. On la félciite chacun notre tour, à peine éssouflée, au top ma fille, elle était contente de nous voir au bord du chemin pour l'encourager, ça fait plaisir de la voir émerveillée !!

Le départ du 800m & l'arrivée d'Océane avec une belle foulée !
Le départ du 800m & l'arrivée d'Océane avec une belle foulée !

Le départ du 800m & l'arrivée d'Océane avec une belle foulée !

Prochain rendez-vous pour moi sur le semi-marathon de Grigny histoire de continuer à travailler ma vitesse, en espérant qu'il soit assez roulant puis ça sera aussi le moment d'attaquer la prépa spécifique SaintéLyon si je veux être au rendez-vous en décembre !! En attednant, encore un grand merci aux bénévoles de la course et à ma famille pour le suivi et les encouragements !

Publié dans Courses 2016

Commenter cet article