Semi-marathon de Beaune

Publié le par Greg Chamberland

Semi-marathon de Beaune

Ce week-end c'était un samedi de course un peu particulier avec ce que la France vient de vivre la veille. Je m'étais depuis quelques semaines inscrit sur le semi-marathon de Beaune avec mon association St Genoise, dans le but de se retrouver dans la joie et la bonne humeur.

Pour ma part nous avons fait l'allez-retour dans la journée du samedi avec 2 autres collègues (Caroline et Olivier), ce qui nous a permsi de discuter, faire plus ample connaissance.

Nous avons retrouvé tout notre petit monde en fin de matinée, car pour la plupart ils étaient arrivés la veille et repartaient le lendemain, histoire de passer un week-end festif et sportif tous ensemble. Pour ma part j'ai fait le choix de faire l'allez-retour pour retrouver ma petite famille et nous avions des choses de prévues le dimanche.

Samedi matin avant le départ, un petit coup de fil aux copains des foulées pour savoir si l'évènement n'avait pas été annulé, mais visiblement non. Donc on partira de St Genis vers 9h45 pour retrouver les copains(ines) des foulées 2h plus tard. L'ambiance sur place est bonne, certain(e)s ont joué le jeux pour la dernière du challenge, de se déguiser, un bel esprit de fête et de déconnade!!

Semi-marathon de Beaune
Semi-marathon de Beaune
Semi-marathon de Beaune

On se dirige vers le départ (départ et arrivée ne sont pas au même endroit), on marche donc à travers cette belle ville de Beaune pour rejoindre près des hospices l'arche de départ.

Certain(e)s d'entre nous se lanceront sur le 10km, comme Anne notamment la femme du coach Oliv', qui effectuera son premier 10km, bravo à elle, puis d'autres l'accompagneront et d'autres sur le semi.

On se rapproche de la ligne, on s'accompagne, on se met à l'écart pour laisser passer les coureurs du 10km, on entendra des discours de certaines figures du sport comme Jason Lamy Chapuis, notre champion olympique de combiné nordique qui prend sa retraite sportive, qui s'élancera sur le semi, Fabrice Guy qui fera un peu de pub pour le prochain combiné nordique de Chaux-Neuve au mois de janvier, Sergueï Bubka, un athlète ukrainien, spécialiste du saut à la perche, un petit mot aussi d'une ancienne miss France, Sophie Thalmann, puis on arrive à la minute de silence en hommage aux victimes de la veille. J'avoue que l'atmosphère est particulier, mais il est important de rendre hommage à ces personnes qui ont connu l'horreur et qui ont perdu des êtres chers.

Le départ du 10km est lancé, puis c'est à notre tour de se placer, je me faufile pour me rapprocher au maxi de la ligne car vue le monde (2535 coureurs), je préfère faire un bon départ si je veux respecter mon objectif de départ de moins d'1h35min. J'étais passé lors de ma dernière course des 9 clochers au 21,1km en 1h35min avec 500m de D+, c'était donc ma référence, avec dans l'idée de m'approcher des 1h32min !!

Je n'ai pas le profile du semi-marathonien, mais je me suis inscrit sur cette course dans le but de la partager avec les copains du team des foulées et continuer à travailler ma vitesse en vue de mon dernier objectif de l'année, la SaintéLyon. Ce semi-marathon n'est pas plat car il affiche 250m de D+ (on en fera 294m exactement), ça ne sera donc pas un temps référence mais ça me permettra de travailler ma vitesse sur un parcours vallonné dans un cadre sympathique (au milieu des vignes de Volnay, Pommard, Meursault).

Un départ rapide.

Un départ rapide.

Pour le départ du semi, on se fait plaisir à chanter la marseillaise, quelle fierté complété ensuite par une minute d'applaudissements avant le décompte final !

Le départ est lancé, je pars assez vite, j'évite un peu de monde, je me faufile pour ne pas perdre de temps, j'ai bien fait de me positionner pas loin de la ligne car derrière ça doit bouchonner !!

On part sur la route, du plat, puis un peu de faux plat montant, je passe les 2 premiers km en 4min et des brouettes au km, je suis bien mais j'ai du mal à trouver mon rythme et mon souffle. Je sents que je suis parti vite et qu'il va falloir quelques petits km avant de me sentir vraiment bien. Je suis au milieu des coureurs, on a tous plus ou moins le masque quand même, mais il faut se dire que l'on court pour la bonne cause aujourd'hui et que nous avons la chance de pouvoir courir aussi!

Le profile sera légèrement montant jusqu'au 3ème km, on traverse des petits villages les gens nous encouragent s'est chouette, on est au milieu des vignes régulièrement, le cadre est sympa, malgré le fait que j'ai les yeux rivés sur le chrono très régulièrement!

On redescend légèrement ensuite pour rejoindre le mythique village de "Pommard", 1er ravito je passe tout droit, puis on poursuit la course avec un petit coup de cul jusqu'au 5ème km qui passe bien, je suis dans les temps, je passe le 5ème km en 21min, je suis dans les temps.

La suite c'est 3km de descente légère au milieu des vignes c'est sympa, ça me permet de boire et me sentir mieux, je pense avoir trouver mon rythme. On joue pas mal au chat et à la souris sur la route avec les coureurs autour de moi, c'est sympa, on a un bonne allure, les sensations sont bonnes.

Il s'en suit un faux plat montant du 8 au 10ème km, avec passage au 2ème ravito, où j'attrappe à la volée un morceau de madeleine et de la banane (pas de TUC...arf !!), on passe dans le château de Meursault, très sympa, on nous encourage pas mal à la sortie, je passe au 10ème km en 42min, donc satisfait, avant d'attaquer 2km un peu plus pentu où il ne faut rien lâcher. Je me sents assez bien dans ces petites pentes, le trail ça sert, pour finir par une légère bosse sur 1km à l'approche du 12ème km.

On bascule au dessus en descente jusqu'au 13km, je profite pour allonger la foulée, le chrono est toujours bon. Puis entre le 13ème et le 14ème km on passe en légère côte dans le village de Volany, très réputé également pour son bon vin, je passe en 1h01min, donc bien dans les temps pour viser mon 1h32min!! Puis du 14 au 15ème km c'est une descente assez rapide, j'essaye donc d'allonger, je dépasse quelques coureurs, avant d'arriver à la bosse qui nous mènera du 15ème au 16,5ème km, une petite ascension au milieu des vignes fort sympathique, un bon casse pattes, je cours, je dépasse même quelques coureurs, ces parties sont faites pour les traileurs qui ont l'habitude de faire du D+ je pense, en tout cas ça me sert et ça me permet d'arriver au dessus de la bosse sans avoir perdu trop de temps, sous les applaudissements de nombreux spectateurs(trices).

Le regard concentré !!

Le regard concentré !!

La suite se fait sur 500m de plat, puis on bascule en descente légère qui permet d'allonger la foulée correctement, bien s'hydrater, souffler, l'arrivée n'est plus très loin, il reste 4 bons km, dont 3 en descente et la dernière partie sur un léger faux plat montant. Je passe tout droit au ravito du 15ème km puis fais rapidement le calcul dans la tête et je me dis que je peux aller chercher les 1h32min c'est casi certain !!

Je reste concentré, je remonte quelques coureurs qui commencent à avoir les jambes un peu lourdes sûrement, puis je reste sur un bon rythme jusqu'à la fin, j'apperçois Oliv' au loin avec sa cap de superman, je me dis qu'il va peut-être finir avec moi, mais non il est là pour nous encourager ainsi que d'autres personnes des foulées (les épouses des coureurs), j'arrive à la hauteur d'Oliv, on se tape dans la main, ça me boost, je sais que l'arrivée est proche, il m'encourage, (merci coach Oliv), puis dernière ligne droite, un oeil sur le chrono, j'accélère pour dépasser un ou 2 coureurs, je vois le chrono afficher 1h31min et quelques secondes, je sais que je serai en dessous des 1h32min, puis je passe la ligne ravi en 1h31' et 46" !!

Je suis très content, je récupère mes récompenses de finisher, puis file discuter avec une connaissance jurassienne, puis me ravitailler, avant de rejoindre le gymnase pour retrouver les copains des foulées!

Tout le monde semble satisfait de sa perf, tout le monde a passé un super moment, je salue de nouveaux quelques copains jurassiens qui étaient venus faire la course, puis retour à la voiture garé à 1,5km !!

Je suis satisfait de cette performance, pour un semi-marathonien que je ne suis pas, d'autant plus que le format n'était pas plat donc je peux même espérer être en dessous des 1h30min sur un semi-marathon plat. Je suis surtout satisfait de voir que le travail paye. Un grand merci à toute l'organisation, les bénévoles et à notre coach Oliv du mercredi soir, qui grâce à ses conseils on progresse tous à notre rythme.

Maintenant cap sur la SaintéLyon sur le 72km en solo, il reste 3 semaines pour paufiner l'entraînement et arriver en forme afin de boucler mon 2ème gros objectif de l'année en espérant respecter au maximum le temps que je me suis fixé.

Je vais partager ce moment avec quelques copains des foulées, y retrouver pas mal de connaissances, notamment du TTJ, puis d'autres de mon entourage sportif et ma famille à l'arrivée biensûr, ça sera un chouette moment pour boucler cette bonne année sportive.

Semi-marathon de Beaune

Publié dans Courses 2015

Commenter cet article