Trail du Lac de Vouglans

Publié le par Greg Chamberland

L'affiche de cette année aux multiples formats et le profil de la course.
L'affiche de cette année aux multiples formats et le profil de la course.

L'affiche de cette année aux multiples formats et le profil de la course.

Le TVLV proposait cette année pour sa 6ème édition plusieurs formats, il y en avait pour tous les goûts!!

Pour ma part j'ai opté pour le 17km et ses 443m de D+, peu habitué à ce genre de format mais très bénéfique pour gagner en vitesse et chercher un chrono sympa.

J'avais fait il y a 2 ans, la version 37km sous une chaleur écrasante et je ne voulais pas réitérer, car à cette époque on ne sait jamais trop le temps qu'il va faire et j'ai voulu me tester sur un format plus court, qui prend moins de temps aussi pour la famille. On a la chance en CAP de pouvoir choisir alors j'ai fait mon choix!!

Nous voilà donc partis de St Genis-Laval en fin de matinée, on avait prévu pique nique au bord du lac et baignade mais vu le temps, ça sera juste pique-nique entre quelques gouttes !!

On arrive sur place sur le coup de midi pour récupérer mon dossard à la base nautique de Bellecin, puis étant donné que le temps n'est pas de la partie, je décide d'aller montrer le fameux barrage de Vouglans à 8km d'ici à ma petite famille qui ne l'avait jamais vu.

J'en profite pour vous présenter ce magnifique monument jurassien !!

Le barrage de Vouglans est un barrage hydroélectrique appartenant à EDF situé sur la rivière de l'Ain, dans le département du Jura, en France. Sa mise en service en 1968 est à l'origine du lac de Vouglans troisième plus grande retenue artificielle d'eau de France de par sa capacité (605 Mm3).

Pendant 5 ans, l’édification du barrage a employé plus de 500 personnes, tandis que sa mise en eau a duré plus de 18 mois. Suite à un plan vigipirate instauré il y a quelques années, il ne peut plus être visité à l’instar de beaucoup d’autres installations hydroélectriques. De plus, il fait l’objet d’une surveillance quotidienne et attentive grâce à 5 km de galeries.

Toutefois, l’office du tourisme considère qu’il " a transformé la vallée qui est aujourd’hui un paradis pour touristes, baigneurs, pêcheurs, promeneurs".

Le barrage en chiffres :

- 5 ans de construction (1963 - 1968)

- une hauteur de 130m, une longueur de 427m et une épaisseur de 25m à la base et 6m au sommet

- 35km de retenue, soit 605 millions de m3 sur 1600ha

- 3 turbines et un débit de 323m3/s développant une puissance totale de 285MW

Ce lac était et reste un lieu très fréquenté pour les jurassiens et les touristes, on peut pratiquer diverses activités nautiques. C'était pendant ma jeunesse un lieu incontournable de chaque été et ça reste quand l'occasion se présente un endroit où j'aime bien venir me rafraîchir!!

C'est ce que nous avions prévu de faire avant mon départ des 17km hier, mais la météo en a décidé autrement!! On a donc maintenu le pique-nique, sans la baignade. Au barrage, j'ai pu croiser par hasard Cyril Bouvier un copain du TTJ (Team Trail Jura) qui faisait le 69km en relais avec sa femme et Pascal Moulis accompagné de son frère au ravito, on a pu échanger un peu c'était sympa!

Puis on a reprit la route, pour rejoindre Bellecin car nous sommes à 1h15 du départ, donc je vais aller me changer, m'échauffer et me mettre dans l'ambiance (dans ma bulle aussi!!).

Le barrage et sa retenue
Le barrage et sa retenue

Le barrage et sa retenue

On arrive donc à se garer à quelques hectomètres du départ, je me prépare à la voiture, puis on descend en famille pour trouver un coin à l'abris car il s'est remis à pleuvoir. Les enfants ont envi de jouer dans le sable, on trouve donc un petit coin sympa, une petite photo avec ma puce (car mon loulou préférait jouer) et direction l'échauffement! La pluie s'est arrêtée de tomber!

Avant le départ !!
Avant le départ !!

Avant le départ !!

Je fais quelques rencontres, on échange, je croise Fabrice (photographe amateur et passionné de trail) qui me surprant avec son appareil photo lorsque je me dirige vers l'arche. Je fais connaissance aussi avec quelques membres du TTJ, je trottine un peu, puis je vais me placer rapidement car nous sommes 470 au départ, donc autant bien se placer pour prendre un bon départ de suite et ne pas tomber dans les embouteillages du début de course!

Pour avoir regardé les chronos de l'année dernière, je vise un top 50 (le 50ème à mis 1h33min l'année dernière) et un temps autour des 1h35min.

Je vois mes loulous venir me faire un dernier bisou d'encouragement, puis je rentre dans ma bulle, ma chérie et mes enfants sont à quelques mètres du départ. On observe une minute de silence pour un couple de sportif disparu tragiquement, puis le décompte est lancé!

Le départ est donné, ça part très vite, on passe à toute vitesse devant mon petit fan club family, je me positionne assez vite, je prends une allure soutenue, le speaker nous avait dit vous avez 1km pour vous placer, après c'est du single track!!

Je suis en 3'56" sur le premier km, en faux plat montant, on nous encourage, je vois rapidement et j'entends quelques encouragements d'Emmanuel David un athlète du Team Terre de Running - Mizuno au plamarès impressionnant, ça fait toujours plaisir, puis on attaque la première petite bosse de 400m et 46m de D+, je la fais en courant, à travers quelques caillasses, ça passe bien, je relance au-dessus pour ne pas perdre de temps, puis on enchaîne un peu plus de 5km de singles track avec vues sur le lac, c'est très plaisant (même si on profite peu, il faut rester vigilant car la pluie a rendu quelques pierres et racines glissantes) avec quelques "coups de cul" pas méchants et des passages en sous bois super sympa, je regarde la montre je maintient un 5' au km, des coureurs me doublent, j'en redouble, on se cherche, le classement commence à se dessiner, je suis content, je rattrape et double un ou 2 coureurs devant moi, j'avoisine les 16km/h en sous bois, je me sents vraiment bien!

Je vois au loin des spectateurs/organisateurs, je regarde la montre et je me dis que nous devons arriver à la fameuse grosse difficulté du parcours, en effet on y est, une grosse bosse où je marche activement, 300m de long et 58m de D+, c'est raide, devant tout le monde marche aussi, je double un coureur dans la montée qui semble avoir râpé le coude et qui galère un peu, je lui demande au passage si ça va, il me répond que oui, donc tant mieux, j'avance, les mains sur les cuisses et relance vite au-dessus pour ne pas me faire distancer par ceux de devant!

J'avance bien, je regarde la montre je suis en 5'05" au km, pas si mal avec le dénivelé qu'on vient de se prendre, je suis confiant, je m'hydrate bien dans cette portion de plat, puis c'est une légère descente où je me sent vraiment bien, mes pompes ne bronchent pas, je fais attention où je mets les pieds quand même en perdant le moins de temps possible et en essayant de revenir sur les coureurs de devant, j'arrive à rattraper 2 coureurs, puis on arrive de nouveau au pied d'une jolie bosse 350m et 48m de D+, je me mets en mode rando-course, les mains sur les cuisses, un coureur me double, puis je relance rapidement au dessus malgré le faux plat montant sur un petit km mais très roulant en sous bois. Je passe le 10ème km en 53min avec les 3/4 du dénivelé de fait, je suis serein, je suis dans les temps (même un peu en avance!!).

La suite, c'est 1,7km de faux plat descendant, roulant, où je suis dans les pas d'un coureur devant, on avance à bonne allure, j'en sent un derrière aussi, je maintiens le rythme.

Puis on approche du seul et unique ravito, je passe tout droit, car j'ai tout sur moi et il me reste 6km, donc ça va le faire, je remercie au passage les bénévoles tout de même avec un petit signe de la main, je vois de nouveau Emmanuel David, qui est là pour nous encourager de nouveau, ça boost!!

Puis quelques mètres plus loin, on traverse une route, pour s'enfiler à travers champs, de nombreuses spectateurs(trices) sont là pour nous encourager c'est bien sympa, bonne ambiance, puis on rentre de nouveau en sous bois avec une jolie bosse en 2 parties, qui va nous faire prendre 1,6km et 90m de D+, pour atteindre le point culminant de la course (603m d'altitude), je me suis fait rattraper par deux, trois coureurs, cette dernière bosse pique un peu, mais ça va je gère bien, pas de panique je suis largement dans les temps!

La suite c'est 2,8km de descente à bon train, à remonter une ou 2 place, sans prise de risque car ça glisse toujours et la pluie a refait son apparition!!

Je commence à appercevoir la plage de Bellecin au loin, l'arrivée est dans 2 bons km, il faut tout donner, je cours sur un bon rythme sur un chemin blanc, léger coup de cul que je passe au train, j'en profite pour doubler un ou 2 coureurs.

On commence aussi à doubler ceux du 39km et du 69km qui arrivent de leur périple, puis quelques zigs zags dans les bois pour déboucher sur une première plage, on nous encourage, on longe le lac, puis l'arrivée approche, je vois l'arche au loin, dernier effort, je regarde la montre, je me dis que d'une part je suis dans les temps, mais je vais même essayer d'aller chercher en dessous de l'heure et demie!!!

Je ne baisse pas de rythme, les spectateurs(trices) sont là nombreux à nous encourager, je croise un copain Nico Dubiez qui m'encourage au passage (merci), petite tape amicale dans la main, puis j'avance sur un chemin blanc en faux plat montant, je vois aussi Lolo qui m'encourage à quelques mètres de l'arrivée (merci !!), puis je jette un oeil je ne vois pas ma petite famille, je fais le dernier 100m en légère descente jusqu'à les voir, ils sont bien là à 2m de l'arrivée, yes, je passe la ligne, j'arrête le chrono, le speaker m'annonce au micro 58ème en 1h29min !!!

De suite la petite famille me rejoint, mes parents sont là aussi, qui me félicitent car ils ne s'attendaient pas à ce que je fasse cette perf', on file au ravito et j'échange avec Emmanuel David qui était cette fois à l'arrivée, je le remercie bien de ses encouragements du départ et sur le parcours, ça fait toujours plaisir!

J'en profite aussi pour discuter avec quelques connaissances présentes, puis vu le temps (pluie), on ne traîne pas trop, je salue et félicite Lolo qui était sur le 39km, puis direction la voiture pour se changer et rentrer chez mes parents, prendre une bonne douche, se désaltérer aussi avec une bonne pression bien méritée et dîner avant de laisser les loulous en vacances chez papi-mamie!!!

Je suis donc plutôt satisfait de mon chrono, je loupe le top 50 à 2min, dommage, mais nous étions plus nombreux cette année et il y avait des pointures devant!!

J'ai bien apprécié ce format de course rapide, pour un mec comme moi qui n'en a pas vraiment le profil, j'ai pris plaisir car ce fût du pur trail, une bonne ambiance, une bonne organisation, je vais continuer l'entraînement, car je commence à en récolter les fruits!!

Un grand merci aux organisateurs/bénévoles, aux copains au bord des sentiers et à ma famille évidemment!!!

Prochain rdv, le 4 septembre en semi-nocturne, la nuit des cabornes dans les monts d'or, un 25km avec 1200m de D+, avec les copains des foulées et pour objectif de faire mieux qu'il y a 2 ans (3h37min)!!!!

 

Les photos de mon arrivée : plutôt concentré le gars et heureux dans la tête !!!
Les photos de mon arrivée : plutôt concentré le gars et heureux dans la tête !!!

Les photos de mon arrivée : plutôt concentré le gars et heureux dans la tête !!!

Publié dans Courses 2015

Commenter cet article