Beaujolais challenge trail - Trail du fût d'Avenas

Publié le par Greg Chamberland

Beaujolais challenge trail - Trail du fût d'Avenas

Tout d'abord, une petite nouveauté, j'ai intégré l'association "Runnosphère" depuis peu, elle désigne ainsi un sous ensemble de la blogosphère, née du rassemblement de blogueurs autour d’une passion commune, le running. C'est une communauté de ces runners-blogueurs qui se connaissent sur la toile, mais se rencontrent aussi dans la vie réelle.

En intégrant la runnosphère je peux ainsi accéder à différents services :

– une plateforme d’échange permettant de dialoguer avec l’ensemble des membres de la Runnosphère,
– Participer gratuitement à des tests de produits grâce aux partenariats mis en place par la Runnosphère,
– Participer à des rencontres, des tables rondes avec des marques et leurs produits, des spécialistes du sport, etc.,
– Participer gratuitement à des courses avec lesquelles nous sommes partenaires,
– Participer à des off Runnosphère,
– L’inscription du blog que le site de la Runnosphère,
– La possibilité d’acquérir le t-shirt de la Runnosphère.

Retour à la course :

Dimanche c'est une course inscrite au challenge des foulées de beauregard, à laquelle j'ai souhaité participer pour retrouver les copains du mercredi soir et du dimanche matin, ainsi que continuer ma préparation et notamment mon travail de vitesse pour la Transju'Trail, mon prochain gros objectif.

Il nous a été bien vendu par Fabienne et ceux qui l'avaient fait l'année dernière et en plus dans le beaujolais, à Villé-Morgon plus précisément je ne pouvais pas être déçu.

Départ de St Genis-Laval en voiture à 6h30, dimanche matin, le soleil pointe le bout du nez, la journée s'annonce top.

Après 50min de route en compagnie d'Olivier, Christian ainsi que sa femme, nous arrivons tous ensemble sur place pour aller retirer notre dossard et finir de s'habiller, ça sera le numéro 688!

Un trail roulant de 24km et 760m de D+, que je souhaiterais boucler en 2h10min idéalement (histoire de claquer un 11km/h) et un top 50!!

Tenue légère et débardeur des foulées
Tenue légère et débardeur des foulées

Tenue légère et débardeur des foulées

Petit café, petit échauffement, puis l'heure a déjà bien tourné nous sommes à 10min du départ...nous partons se positionner sur la ligne de départ! Chacun trouve sa place, je décide de me mettre devant avec Adrien pas loin derrière et Olivier juste devant.

A mes côtés à moins d'un mètre, un retraité sportif encore très bien conservé, un certain Laurent Brochard, est un coureur cycliste français, professionnel de 1992 à 2007. Il a notamment été champion du monde sur route en 1997 à Saint-Sebastien et vainqueur d'étape du Tour de France 1997 et du Tour d'Espagne en 1999. Il a également été l'un des principaux coéquipiers de Richard Virenque au sein de l'équipe Festina. Il a participé à onze championnats du monde sur route et à trois Jeux olympiques avec l'équipe de France.

Le speaker l'interview avant le départ, Je vois aussi une connaissance des Monts d'or, le Ricardo (Richard Jouannet), bonne pointure de la course à pied (7ème l'année dernière), on se fait un clin d'oeil, on est concentré, puis le décompte est donné 5-4-3-2-1...go.

On part assez vite dans le petit parc de Villé-Morgon, on récupère la route pour faire une petite boucle, je suis juste derrière Olivier et Laurent Brochard, ça fait bizarre, je profite car ça ne durera pas je pense, mais je parcours mes 2 petits km pas loin à un rythme entre 15 et 16 km/h, on quitte la route pour attaquer les chemins.

Le départ avec Laurent Brochard avec le buff bleu et le maillot vert

Le départ avec Laurent Brochard avec le buff bleu et le maillot vert

Juste devant moi Oliv' s'arrête net...aie je lui demande ce qu'il se passe...il me dit c'est mon genou (il a qques soucis)...aie je lui souhaite bon courage en espérant qu'il reparte, finalement j'apprendrai à l'arrivée qu'il sera reparti mais pour quelques mètres car impossible de courir!! Il a consulté les médecins sur place qui lui ont annoncé une belle élongation juste derrière le genou...donc repos forcé pour 10j ça sera dur pour Oliv (courage ;-)).

Je continue ma route, on alterne des faux plats montants puis descendants, à travers les vignes c'est sympa. Je jette quelques coups d'oeil Adrien n'est pas loin derrière, je pense qu'il va pas tarder de me rejoindre le bougre...je le connais !! Puis devant j'apperçois Richard du départ, je me dis sois je suis fort sois Richard n'est pas en forme...plus j'avance plus je reviens sur lui...en réalité c'est bien ça il courait mais avec une gêne sur le mollet, il n'arrivait donc pas à grimper les bosses, je reviens sur lui petit à petit pour finir par le dépasser, lui demander si ça allait et visiblement pas trop...il s'est mis derrière moi pendant quelques hectomètres puis je l'ai senti décrocher puis lâcher prise....il aura abandonné, je le retrouverai aux encouragements de l'arrivée (merci Ricardo). Nous approchons les 8 premiers km, je suis autour des 12km/h de moyenne!

Puis on attaque une bosse un peu plus raide, où je la commence en marchant activement avec les mains sur les cuisses, puis Adrien me rejoint, on échange un peu il me dit avoir les jambes un peu lourdes (il venait de s'enchaîner du vélo la veille et le jeudi !!), il me dépasse en trottinant...rrrr je me remets à courir pour ne pas le perdre, puis je le redépasse sur le haut de la bosse, puis sur le léger plat descendant. On fait un bout de chemin ensemble, pas beaucoup avant que le bougre attaque une autre difficulté en trottinant quand moi de nouveau en mode marche rapide, je ne le quitte pas des yeux. J'alterne course et marche active, ça grimpe un peu sur route, puis on choppe un chemin en sous bois, où je peux recourir rapidement.

Effort en côte à travers les vignes!
Effort en côte à travers les vignes!

Effort en côte à travers les vignes!

Je peux relancer sans difficultés, j'ai Adrien en ligne de mire, il est à quelques mètres, je me dis que je vais gérer pour essayer de revenir sur la 2ème partie du profile de course plus descendant.

Je me mets dans ma bulle pour continuer l'ascension vers le fût d'Avenas 770m d'altitude, je me force à courir dans ces montées, je veux faire mon travail en côte et ne pas perdre trop de temps sur Adrien et sur mon timming!!

La moyenne a chuté un peu, je suis autour des 10,5km/h, on a quelques encouragements de spectateurs (trices) au bord du chemin, c'est motivant je me force à courir et ne rien lâcher même si c'est dur, puis nous approchons du 11ème km, ravito solide, j'ai toujours Adrien en ligne de mire, mais un peu distancé, il a couru un peu plus vite sûrement en montée. Un morceau de banane, quelques tucs comme d'hab et c'est reparti, pas de temps à perdre, il reste un petit km de montée avant de basculer sur un profile descendant!!

On emprunte un petit morceau de route de quelques mètres, il fallait faire attention à ne pas s'embarquer vers le 42km, c'était la bifurcation!!

Puis on récupère de nouveau un chemin blanc pour atteindre le point culminant de la course, le fût d'Avenas avec table d'orientation pour contempler la vallée de la Saône et les Alpes!! Pour ma part je ne m'attarderai pas, j'ai perdu de vue Adrien,

J'y suis je passe le sommet à 770m d'altitude au 12ème km en 1h09min, un peu plus de 10km/h de moyenne!

Toujours concentré en montée mais avec le sourire !!
Toujours concentré en montée mais avec le sourire !!

Toujours concentré en montée mais avec le sourire !!

Je me lance dans une belle descente technique avec pas mal de cailloux, de crevasses, avec quelques passages en sous bois de sapins très agréables, avec quelques zig zag, je suis tout seul, puis je continue ma descente sur un terrain sec, accidenté avec quelques passages techniques, j'accélère le pas, je me sents bien, je prends un peu d'aise en descente, sans prendre trop de risque, j'enchaîne bien, puis j'apperçois Adrien pas très loin, je suis bien revenu dessus après 2km de descente, j'arrive en bas, pour traverser une route, il est à 50m devant moi avec un autre coureur.

Nous avons fait casi la totalité du dénivelé, il doit rester 100m de D+ avant l'arrivée et nous sommes au 14ème km, on s'engage sur un chemin large en faux plat montant, j'essaye de le recoler, mais il ne lâche pas son allure, il me distance un peu, puis on repart en légère descente j'allonge la foulée, je le vois et j'estime à 40s notre écart, j'espère pouvoir le rejoindre avant l'arrivée (il avait les jambes lourdes au 8ème....!!! :-) ).

On descend comme ça jusqu'au 16,5ème km, je regarde la montre j'ai augmenté la vitesse moyenne, je suis pas loin des 11km/h, je suis content. Petit faux plat montant de 500m puis je repars en descente jusqu'au 20ème, je me suis fait dépassé par 2-3 coureurs qui semblaient encore plus à l'aise que moi en descente, puis ravito solide de nouveau, je rejoins les 2 coureurs qui viennent de me dépasser, je prends juste une pâte de fruit histoire d'avoir un peu de sucre rapide pour rejoindre l'arrivée, je repars donc devant ces 2 coureurs, qui me rejoindront quelques mètres plus loin sur un faux plat montant sur un chemin, j'ai perdu Adrien de vue!

Puis on récupère un petit sentier en descente sur un bon km, où j'apperçois de nouveau Adrien au loin à quelques hectomètres, je me dis que là ça sera vraiment dur de le rejoindre, il n'aura pas craquer !! On sillonne à travers les vignes, puis on récupère une portion de route, puis de nouveau un chemin où encore 2-3 coureurs me rejoignent...

Il reste environ 2km, sur des chemins en faux plat montant, le soleil fait quelques belles apparitionsje suis qu'au mental, j'ai envie d'arriver, je regarde la montre et la moyenne de 11,2km/h, je suis content, je m'accroche, on se retrouve à plusieurs coureurs entre ceux du 12 et du 24km, on ne sait pas qui est sur quel parcours mais qu'importe!

Puis on longe un stade, pour rejoindre la route, je vois Ricardo qui m'encourage (merci), on tape dans la main, puis je rejoins l'entrée du parc du départ en légère montée, je m'arrache pour ne pas me faire dépasser, puis j'entends "allez Greg", c'est Oliv qui est là à l'arrivée, je ne le vois pas, je suis concentré il faut croire, puis je vois l'arche d'arrivée où Adrien m'attend, je passe la ligne en 2h06min, on se tape dans la main, il est arrivé 2min 30s avant à la 31ème place!!! Bravo à lui, une belle course, on s'est bien tiré la bourre encore, il n'a rien lâché, super! Je termine 41ème sur 338 finishers.

Une arrivée concentrée !!

Une arrivée concentrée !!

On file se ravitailler, on attend les copains, copines, on se félicite, tout le monde à l'air satisfait se son chrono!!

Puis direction le caveau pour récupérer notre bouteille de vin du beaujolais, pour se diriger ensuite à la voiture se changer!!

Oliv revient en nous disant qu'il a trouvé un petit coin de dégustation (ticket offert par l'organisation) avec un vendeur de poivre et pâtes à tartiner aux épices et au poivre! On s'y dirige en petit groupe, c'est super sympa, on se retrouve dans le caveau à déguster un petit fond de Morgon 2012 !! On immortalise l'instant, je déguste les spécialités de ce monsieur venu exposer ses produits, c'est un délice, je craque pour une pâte à tartiner aux épices et au poivre, j'aime faire travailler les petits producteurs, ça se marie super bien avec le Morgon!!

Puis on sort du caveau, direction les plateaux repas, un bon jambeau à la broche / purée / tarte et beaucoup d'eau car j'ai bien soif !! On partagera un bon repas entre coureurs, dans la bonne humeur à parler sport évidemment, exploits de chacun (parmis nous des ultras-trailers qui ont fait l'UTMB, la diagonale des fous, le marathon des sables....des triathlons en tout genre bref...des vrais de vrais!!).

Notre copain Steph qui est sur le 42km n'est pas encore arrivé, tandis que le fiancé de Christina est arrivé lui pendant qu'on déjeunait!! Je prendrai des nouvelles part Olivier sur le retour et apprendrai qu'il aura boucler ses 42km, 8min en dessous de son objectif des 5h, bravo à lui, super pour une première!! On file jeter un coup d'oeil aux résultats qui sont affichés, avant de prendre le départ pour rentrer à la maison, retrouver la petite famille et continuer de profiter de cette belle journée.

Je retiendrai de cette belle journée, une excellente organisation, un bel accueil, un chouette parcours vallonné pas trop technique, idéal pour travailler la vitesse et le travail en côte (ce que je recherche pour progresser), le tout dans la bonne ambiance des foulées.

Je retiendrai aussi que les efforts à l'entraînement continuent de payer, à mon petit niveau, mais c'est vraiment motivant pour la suite.

Bravo à toutes et à tous pour vos perf respectives, on souhaite un bon rétablissement à notre coach Olivier!!

Beaujolais challenge trail - Trail du fût d'Avenas

Publié dans Courses 2015

Commenter cet article

code promo Decathlon 07/12/2015 16:10

Le plaisir de recevoir et d'offrir grâce aux réductions immédiates avec les codes promos Decathlon ! Oubliez le stress des budgets serrés et faites de bonnes affaires durant les fêtes avec des réductions de 50% valables du 7/12/2015 au 16/12/2015.
http://www.ruecodepromo.com/code-promo-decathlon.html

Adrien 24/05/2015 22:47

Merci pour cette belle aventure. Vivement la prochaine