Trail de Faverges - Icebreaker

Publié le par Greg Chamberland

Trail de Faverges - Icebreaker
Trail de Faverges - Icebreaker

Départ de la maison vendredi soir après une pasta party avec les loulous !! On attend juju qui sort du boulot et go pour la yaute!!

On arrive sur place vers 21h30 sous la flotte, on monte direct dans notre appartement (tip top), on découvre les lieux c'est super sympa, on sera bien ici! Je décharge la voiture et prépare mes affaires pour le lendemain, puis dodo 22h30 car demain 6h30 debout!!

Pendant la nuit j'entends la pluie tomber...je me dis aie aie aie ça va être chouette demain si ça reste comme ça, pourtant la météo n'annonçait pas un temps pourri!!! Bref je me rendors puis c'est l'heure de se lever!!

J'essaie de faire le moins de bruit possible (oui on dormait les 4 dans la même chambre/mezzanine), je petit dej, passage à la salle de bain, on s'équipe discretos puis je quitte les lieux sur la pointe des pieds pour ne réveiller personne!!

J'arrive en bas rejoindre mon vélo...et là je constate que la pluie n'avait pas cessé...bon et bien on sort le coupe vent/K-Way et on enfourche le vélo (pour laisser la voiture à la petite famille) direction Faverges par la piste cyclable (9km d'échauffement). Arrivée sur place une petite heure avant le départ, je suis un peu bien humide aux fesses...absence de garde boue...tip top, bref ça n'est pas grave, je récupère le dossard, les cadeaux (sacs à chaussures et un short nikel), taille la bavette en anglais avec une sud-africaine de passage dans le coin pour son job et file trottiner un peu!! On me bip et j'entre dans le SAS 15min avant le départ. On entend le speaker annoncer que Sébastien Spehler (Champion de France de Trail 2013) mène la course du maratrail, 48km, parti à 7h...aucune surprise, il est vraiment très très fort !!

Trail de Faverges - Icebreaker
Trail de Faverges - Icebreaker

Puis c'est l'heure du breefing, puis du décompte...5-4-3-2-1-go...objectif moins de 4h...pour boucler les 29km et 1500m de D+ !!

Je pars donc tranquille (12-13km/h) on sillonne les ruelles de Faverges avant d'attaquer cache une série de marches d'escaliers qui nous mette bien en jambe, passage dans le château de Faverges, c'est sympa puis on retrouve une portion de route avant de la quitter très rapidement pour rejoindre un chemin en pente...sans fin...car quand tu crois que c'est fini et bien non tu en quittes un pour en reprendre un autre....on est bien en montagne c'est confirmé !!

Et bien pas de panique, on ne va pas se griller trop vite, je pense à bien m'hydrater surtout (ouf il ne fait pas trop chaud, il ne pleut plus d'ailleurs et le soleil tente presque de faire des apparitions c'est top, température idéale).

On grimpe sans cesse à travers des sous bois, c'est joli, je suis en mode rando-trail, je vois l'altitude s'accumuler plus vite que les mètres au sol...pas de panique j'ai le profile sous les yeux c'est parti pour presque 13km de montée...!!

J'arrive dès que possible à courir sur des plats ou faux plats ou plutôt single en sous bois mais c'est toujours de courte durée car la pente regagne du terrain très rapidement!! Je regarde la montre, je prends du retard sur mon "virtual-partner"..je me dis qu'il faut que je limite ce retard et que j'aurai la descente pour regagner des minutes!!!...

Trail de Faverges - Icebreaker
Trail de Faverges - Icebreaker

Très très peu de monde court dans ces conditions, certains marchent plus vite que d'autres par contre ça c'est sur, donc on se double, on me double, je redouble bref on avance comme ça pendant un moment. Puis arrive une légère descente technique, j'en profite pour allonger la foulée, ça sera de courte durée car c'est reparti pour la grimpette...On arrive à un point d'eau, on se rafraîchit un coup, ça fait du bien puis on repart on est au 9ème km environ.

On arrive au 10ème avec déjà 840m de D+ de fait...ouhaou je me dis on est proche de ce qui m'attend pour l'OCC (ça sera à peine plus...!!) mais bon ok je pense surtout à bien m'hydrater, je prends un gel pour prévenir des crampes car on il reste encore des bornes et des mètres à faire.

On enchaînera avec quelques passages en sous bois assez techniques jonchés de racines et de cailloux glissants (à cause de l'orage de la veille) avec d'un côté le talus et de l'autre le ravin, avec des passages très périlleux (on entendait les cailloux se dérober sous nos pieds!!), pas le droit à l'erreur !!

Puis on sort des sous bois et toujours en montée on voit on loin la montagne qui se dessine devant nous, avec des coureurs au loin qui grimpent...oui oui c'est bien là que nous allons passer également, à travers les cailloux mais au milieu de nulle part c'est juste magnifique.

C'est raide, ça grimpe beaucoup mais j'y vais en mode cool, je regarde la montre, j'ai encore pris du retard sr le virtual-partner et je me dis que ça ne fait rien, je profite et je verrai plus tard !! On arrive enfin au somment...point culminant 1657m, avec 12,5km au compteur depuis le départ avec un peu plus de 1000m de D+ en 1h50min environ!!...

Trail de Faverges - Icebreaker
Trail de Faverges - Icebreaker
Trail de Faverges - Icebreaker
Trail de Faverges - Icebreaker

Au sommet nous avons les encouragements du public et des organisateurs c'est chouette merci!! Puis en attaque la descente, en dévers ça glisse à fond et hop je fais moi même une belle glissade, je me rattrape...yes point de mal...je continue la descente ça fait du bien de pouvoir allonger la foulée et ressouffler un peu!!

Puis ça sera de courte durée car en bas, on bifurque à droite à travers la prairie et les génisses qui prennent peur de voir autant de monde passer sur le territoire !! Puis rebelote, ça grimpe sec, ça commence à tirer un peu alors je m'hydrate à fond, puis arrive au dessus de la bosse avant de rebasculer de l'autre côté dans la boue sur un terrain glissant en légère descente.

On continue ensuite à travers champ c'est magnifique, la montagne se dresse devant nous, certains coureurs devant moi galère, crampe à fond, s'allongent, s'étirent...bref je me dis que je ne suis pas seul à galérer. Pour ma part je repousse au max les crampes, je gère plutôt bien, je vais à mon rythme, trottine dès que possible tout en étant vigilant car les terrains sont très escarpés.

On arrive à un point de vue magnifique qui surplombe le lac d'Annecy, on en prend plein les yeux puis on redescend par un chemin forestier tout cassé, avec des pleins de cailloux donc on opte tous pour la solution "je cours au bord de la route pour éviter ce champ de bataille", puis arrivée en bas on attaque une bosse où la je commence à sentir que les cuisses vont pas tarder de cramper!!! Je prends donc un gel, m'hydrate à fond et ça passe plutôt bien, il reste 13km...!!

Trail de Faverges - Icebreaker
Trail de Faverges - Icebreaker
Trail de Faverges - Icebreaker
Trail de Faverges - Icebreaker
Trail de Faverges - Icebreaker
Trail de Faverges - Icebreaker

Puis au dessus de la bosse, ça va mieux, je peux relancer je suis content, je me suis fait doubler par quel(le)s coureurs mais ce n'est plus très grave à ce stade je sais que mon objectif de course est râpé, j gère donc en me disant qu'il faut que je tienne jusqu'au bout sans cramper et en profitant un max!!

Je cours donc sur des single supers sympas, je dépasse 2-3 coureurs, je vois un drone qui me survole (il servira à prendre des clichés pour faire un reportage de quelques minutes sur une chaîne de sport), sympa et j'entends au loin l'ambiance du ravito!!! Je me dis yess je vais pouvoir enfin me ravitailler pour de bon, on est au 17ème km...(ouf seul bémol je l'aurais espéré avant!!). Bref ce n'est pas grave, il est copieux, je m'hydrate bien, on me fait le plein du camelbag, merci u bénévole c'est sympa, prends quelques TUCS évidemment et un peu de fromage local (Beaufort) et c'est reparti sur un chemin forestier en légère descente puis ensuite légère bosse pour passer le 18ème km avec nos 1516m de D+...donc tout le dénivelé est fait, maintenant place à la descente !!

Trail de Faverges - Icebreaker
Trail de Faverges - Icebreaker
Trail de Faverges - Icebreaker

Descente qui se fera tout d'abord sur un chemin forestier (le même) avec pas mal de cailloux mais pas dangereux puis passage à travers champs avant de récupérer un sous bois descendant terrible, comme on les aime : technique, glissant, de la boue...bref un beau finish où je peux même dépasser 2 coureurs qui jouent la carte de la prudence (moi aussi d'ailleurs mais eux encore plus!!!), j'avance ensuite seul au milieu des bois, avant de rejoindre d'autres coureurs et de retrouver le bitume. On nous annonce "allez courage plus que 1,5km..." ah bon dans ma tête et sur la montre il en reste 3,5...on verra bien!!

La finish est donc bien de 1,5km sur la route, les bénévoles, les spectateurs nous encouragent pour ls derniers hectomètres, je tape dans les mains des enfants qui sont au bord de la route...en pensant aux miens évidemment et me disant Est-ce que j'aurai la surprise de les voir ou pas à l'arrivée!!?

Puis dernier virage avant d'entrer dans le parc de Faverges et qui je vois au loin ma petite famille qui sont bien là pour m'accueillir et m'encourager c'est génial, l'émotion est présente, mon fils court vers moi, ma puce reste avec maman pour m'encourager et je termine en courant avec mon loulou sous les applaudissements du public il est aux anges, c'est trop beau le sport!! On franchit la ligne ensemble, le chrono affiche 4h07min....et je vois direct mon classement, 276ème sur les 514 arrivants!! Une bien moyenne perf car au dessus de l'objectif et avec 27km au lieu de 29km...mais un grand moment de plus partagé et un magnifique trail de montagne.

Cette fois-ci place au ravito (mon loulou prend son TUC aussi) et on prend des plateaux repas pour s'installer déjeuner sur place en plein air!!

En résumé :

- une jolie course très technique, une première en montagne pour moi, engagée, avec une belle organisation et de jolis paysages.

- un bonne gestion de course (bonne hydratation pour repousser au maxi les crampes qui finalement ne m'auront pas ennuyées), c'est positif pour la suite, mais il va falloir bouffer encore des km et des mètres de dénivelé avant le mois d'aout car c'est le double qui m'attend!! Je me dis même que j'aurais pu me faire un peu plus violence car même pas mal aux jambes le lendemain ni sur lendemain...je vais donc pouvoir monter en puissance ces prochaines semaines.

- quelques échanges avec un athlète Cyril Cointre de passage sur le trail (un grand nom du trail du team WAA) et avant de partir j'ai aussi pu croiser le champion de France de trails en titre et qui impressionne encore cette année un certain Sébastien Spehler, vainqueur sur le Maratrail.

Trail de Faverges - Icebreaker
Trail de Faverges - Icebreaker

Publié dans Courses 2014

Commenter cet article